Faut-il réaliser l’imperméabilisation des membranes Schluter®-DITRA et Schluter®-DITRA-XL?

Ce n’est pas obligatoire, mais peut être profitable dans certains cas. Les méthodes de construction d’aujourd’hui, qui incluent l’utilisation de matériaux légers et sensibles à l’humidité, comme le contreplaqué, l’OSB et le béton à base de gypse, ont fait de l’installation des revêtements de surfaces rigides tout un défi. Si les substrats de bois ou de béton à base de gypse sont exposés à l’humidité, le carrelage de céramique qui y est posé peut être endommagé.

Il faudra habituellement réaliser une imperméabilisation des contours de bain et des douches. Toutefois, des imprévus peuvent également faire que d’autres surfaces carrelées soient aussi exposées à des grandes quantités d’eau, par exemple une toilette qui déborde ou encore le bris d’un tuyau d’un lave-vaisselle, d’une machine à glaçons ou d’une machine à laver.

Or, l’imperméabilisation de ces planchers peut épargner au propriétaire le remplacement de l’assemblage de carreaux de céramique et de la structure, dans l’éventualité d’une fuite. Il est assez facile d’imperméabiliser les membranes DITRA et DITRA-XL. Étant donné qu’elles sont faites de polypropylène imperméable, la seule étape supplémentaire consistera à sceller les joints, ainsi que les transitions sol/mur. Ce travail sera facilement exécuté en appliquant la bande KERDI-BAND aux endroits visés à l'aide de ciment-colle Schluter SETMC, ALL-SETMC, FAST-SETMC, ou le ciment-colle non modifié.

. Le résultat sera une installation étanche protégée contre les dommages dans l’éventualité d’une fuite d’eau inattendue. Le drain KERDI-DRAIN ou KERDI-LINE pourra servir à l’évacuation d’eau dans des assemblages intégrant DITRA et DITRA-XL